You are here:
Accueil > Tracabilité > Les filières d’élimination des DASRI
Accueil > Tracabilité > Les filières d’élimination des DASRI

Préambule

Les déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI)* peuvent être produits dans de nombreux secteurs d’activité.
Ces déchets, potentiellement contaminés par des agents biologiques pathogènes, représentent des risques infectieux pour les salariés qui les produisent, mais également pour les patients et le personnel des sociétés de nettoyage, de collecte, de transport ou de traitement de ces déchets.
 
La transmission des agents biologiques à l’homme peut se faire de différentes façons : par inhalation des particules contaminées, par coupure, par simple contact cutanéomuqueux…
32
 
Les DASRI représentent un risque qu’il convient de réduire pour protéger : 
  •  les personnes qui les produisent
  •  les patients hospitalisés
  •  les agents chargés de l’élimination des déchets
  •  l’environnement

* Les déchets d’Activités de Soins sont les « déchets issus des activités de diagnostic, de suivi et de traitement préventif, curatif ou palliatif ,dans les domaines de la médecine humaine et vétérinaire. » (Décret n°97-1048 du 6 novembre 1997)

11   21
 
 
 
On distingue 4 catégories de déchets issus des professionnels de santé:Image12
  • déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI)
     
  • déchets à risques chimiques et toxiques (DID)
     
  • déchets d’amalgames dentaires (DAD)
     
  • déchets assimilables aux ordures ménagères (DIB & DAOM)